Entre-temps : le bien culturel et le droit par Marie Cornu

 

Dalloz

Les Sens Du Droit

25 Mai 2023

Bien culturel et droit dans le temps : une approche susceptible de renouveler en profondeur un certain nombre des cadres de pensées qui structurent le droit du patrimoine.

Dans l’appréhension de ces choses plongées dans le temps que sont les biens culturels, ensemble des traces des activités humaines qu’une société considère comme essentielles, pour son identité et sa mémoire collective, le droit met en mouvement différents ordres de relations au temps. Nous évoquons ici et là les marqueurs temporels qui fac?onnent la règle (le temps des délais, celui de la durée des protections, les mécanismes d’urgence qui permettent dans l’immédiat de suspendre le temps en cas de menace). Mais ce n’est pas tant sous cet angle que nous intéresse la relation entre le temps et le droit.

L’hypothèse de travail est la suivante : en quoi, sur ce territoire du droit du patrimoine, l’évolution du rapport au passé dans ce champ patrimonial modèle le rapport au temps présent et questionne d’une fac?on nouvelle le rapport au futur ? Comment s’opère cette liaison culturelle du passé et de l’avenir ? Le patrimoine n’est pas seulement à prendre dans le droit comme un objet social. Il est aussi un passage, un certain mode de circulation dans le temps et l’idée ici est de comprendre dans quels termes le droit saisit ou non ce phénomène de passage



Citer ce billet
Clea Hance (2023, 19 septembre). Entre-temps : le bien culturel et le droit par Marie Cornu. Droit, patrimoine et culture. Consulté le 24 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nwbw

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search