APPEL À PARTICIPATION – ÉCOLE D’ÉTÉ INTERNATIONALE

Le patrimoine en circulation – Enjeux de vocabulaires et défis normatifs

Bibracte 04.09. – 09.09.2023

Cette école d’été, portée par Marie Cornu (ISP, CNRS / ENS Paris-Saclay, Université Paris Nanterre) et Antoinette Maget Dominicé (LMU Munich), bénéficie du soutien de l’Université franco-allemande, de la Graduate School Humanités-Sciences du Patrimoine, et de l’Objet interdisciplinaire Patrimoine en Laboratoire Réflexif (Université Paris-Saclay), et est organisé en lien avec plusieurs universités européennes.

 

Contexte :

Cette école d’été est un projet interdisciplinaire et transnational qui contribuera à structurer un réseau de jeunes chercheurs et chercheuses en sciences du patrimoine. Elle s’adresse à toute discipline s’intéressant au patrimoine sous l’angle des enjeux de circulation des biens culturels, qui soulèvent des questions en termes de droit, de politique publique, d’histoire des collections et d’histoire des sciences, de sociologie, d’anthropologie notamment. Le dialogue interdisciplinaire sera ici privilégié sous plusieurs angles. La dimension normative sera abordée d’une façon ouverte car au-delà des règles de droit, ce sont aussi les usages qui nous intéressent, dans la mesure où ils sont susceptibles de produire de la norme. Le rôle des différents acteurs autour de ces objets, qui se trouvent aux frontières entre le culturel et d’autres domaines, comme l’environnement par exemple, occupera une place particulière. Les sciences historique, politique, sociologique, anthropologique et culturelles développent, en tant que sciences sociales, une réflexion sur le droit et ses outils et il sera précieux d’échanger autour de ces différentes perceptions. Ce moment sera aussi l’occasion de croiser approches professionnelles, institutionnelles et académiques.

La place centrale accordée au patrimoine culturel et les questions normatives qui y sont liées seront abordées par le biais de modules théoriques et méthodologiques, d’ateliers thématiques, de sessions de travail sur des concepts clés et de conférences données en séance plénière par des chercheuses, chercheurs, expertes et experts européen·ne·s confirmé·e·s. Des visites culturelles seront proposées et prolongeront la réflexion autour de la circulation du patrimoine culturel et des connaissances qui lui sont liées.

 

Cadre:

L’Ecole d’été se déroulera à Bibracte (Bourgogne), où l’ensemble des participant·e·s seront logé·e·s et où tant les séances de travail que des visites seront organisées. Les infrastructures du centre archéologique, les fouilles et l’emplacement de cet oppidum permettront d’approfondir cette réflexion à la croisée des approches et des disciplines.

 

Participation: 

La participation à cette semaine prévoit la présentation de son travail de thèse, dans sa langue de travail, et la lecture de plusieurs textes de préparation, en français, en allemand et en anglais. Il est attendu de la part des participant·e·s retenu·e·s que la présentation des travaux de thèse s’appuie sur un texte de deux pages (env. 5000 signes, espaces compris) mis à la disposition de toutes et tous au plus tard le 28 août.



Citer ce billet
Clea Hance (2023, 28 avril). APPEL À PARTICIPATION – ÉCOLE D’ÉTÉ INTERNATIONALE. Droit, patrimoine et culture. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nwbs

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search