« Armes, armures, armements : provenance des objets, connaissance des sociétés » (séminaire, 19 mai)

Dans le cadre du séminaire nomade « L’objet patrimonial, origines, traces, provenance », organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) et le laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération (LAPA).


Programme

9h45. Introduction

Marie CORNU (ENS Paris-Saclay / ISP)
François ROBINET (UVSQ / CHCSC)

10h-12h. Table-ronde 1 – Provenances et trajectoires des objets : documenter le passé

Modératrice : Delphine NEFF (CEA Paris-Saclay / LAPA)
Répondante : Lucile BECK (CEA Paris-Saclay / LMC14)

Olivier RENAUDEAU, conservateur du patrimoine, chef du Département Ancien (armes et armures) au musée de l’Armée à Paris
À la chasse aux indices, la production des armures au regard des sources

Émilie BÉRARD, chercheuse au Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération, docteure en Histoire de l’université de Cergy Pontoise FSP
Fabrication des armures, nature et circulation du métal : les apports de l’analyse de la matière

13h30 – 15h15. Table-ronde 2 – Patrimoines déplacés : investiguer, comprendre, dialoguer

Modératrice : Maaike Van Der LUGT (UVSQ / Dypac)
Répondant : Vincent NEGRI (ENS ParisVincent NEGRI (ENS Paris–Saclay / ISP)

Ariane JAMES-SARAZIN, directrice adjointe du Musée de l’Armée, archiviste, conservatrice générale du patrimoine, musée de l’Armée
Recherche de provenance et patrimoine africain au musée de l’Armée

Paul DUBRUNFAUT, conservateur, collections d’armes à feu portatives, War Heritage Institute
Les trophées de la campagne anti-esclavagiste (1892-1897) au Musée royal de l’Armée de Bruxelles : le cas particulier des armes à feu d’origine européenne et nord-américaine récoltées en Afrique

15h15 – 17h. Table-ronde 3 – Retour aux origines : représenter, réinvestir, réinventer

Modération : Alain MICHEL (UEVE / IDHES)
Répondante : Anne-Claude AMBROISE-RENDU (UVSQ / CHCSC)

Pierre-Alexandre CHAIZE, responsable service archives à l’INRIA au Domaine de Voluceau Rocquencourt
Une « étrange violence » : transmission et biais de transmission des cultures martiales médiévales et modernes dans la culture populaire

Yohann CHANOIR, docteur de l’EHESS
L’armure médiévale à l’écran, ça sert d’abord à faire la guerre ! Etude d’un iconogramme des productions médiévalistes

17h-17h15. Conclusion

Philippe DILLMANN (CEA / LAPA)

Informations pratiques

En visioconférence

Inscription obligatoire :
ormulaire d’inscription

Télécharger le programme

Une co-organisation CHCSC/LAPA

Contact : Marie Cornu


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search