Savoirs ethnologiques et collections africaines, 1850-1950 (colloque, Paris, 8-9 déc. 2016)

Ce colloque programmé au musée du quai Branly-Jacques Chirac les 8 et  9 décembre 2016 s’inscrit dans un programme franco-allemand de recherches portant sur l’histoire croisée de l’ethnologie en France et en Allemagne au tournant du vingtième siècle. Ce programme est porté par deux partenaires principaux : le Centre Georg Simmel (UMR 8131 CNRS/EHESS) et l’Institut Frobenius de l’université Goethe de Francfort. Il porte sur les enjeux politiques des savoirs et pratiques ethnologiques et s’intègre à une série de colloques organisés depuis février 2014 et à la suite de celui organisé au Martin Gropius-Bau de Berlin en mars 2016 sur le thème Grottes : paléontologie, philologie et anthropologie (1800-2015). Il annonce par ailleurs celui de Dakar prévu en mars 2017 portant sur les Médiations africaines dans la construction et l’appropriation d’un savoir ethnologique.

L’objectif est d’étudier l’histoire croisée de la constitution d’un savoir ethnologique entre la France et l’Allemagne, les conceptions et les institutions ethnologiques mises en place de part et d’autre du Rhin, depuis la logistique des expéditions jusqu’à la mise en scène de leurs résultats dans le champ muséographique, soulevant des enjeux à la fois patrimoniaux, artistiques et politiques. En soulignant les interactions et les interdépendances entre différents cadres nationaux une telle analyse permet le changement d’échelle et le passage au niveau des concepts, des disciplines et des réseaux d’acteurs, autant de thématiques d’étude laissées en revanche dans l’ombre par l’histoire comparée de l’ethnologie.

Le présent colloque se penchera sur les savoirs et les collections ethnologiques, avec un focus sur les recherches concernant l’Afrique, autour de trois thématiques principales, les expéditions scientifiques, les acteurs et les institutions anthropologiques, et les collections sensibles collectées en période coloniale.

Programme

Argumentaire

Avec la participation de Vincent Négri le vendredi 9 décembre 2016.


Source de l’image d’en-tête : photographie issue de la base de données de l’Institut Frobenius de l’université Goethe de Francfort


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *