Préparation d’un nouvel ouvrage sur l’histoire du droit des monuments historiques (projet Mémoloi, Charenton, 17 nov. 2015)

Près de deux ans après la publication de 1913. Genèse d’une loi sur les monuments historiques (La Documentation française, 2013, 602 p.), une nouvelle monographie – le tome II, en quelque sorte – consacrée à l’histoire du droit des monuments historiques est en cours de préparation dans le cadre de Mémoloi, projet de recherche sur l’histoire des « grandes lois » du droit du patrimoine culturel (voir le carnet de recherches dédié à Mémoloi : memoloi.hypotheses.org, ainsi que le compte twitter @projetmemoloi).

Intitulé De 1913 au Code du patrimoine, une loi en évolution, ce nouvel ouvrage a pour objectif de mieux comprendre les vicissitudes (application, modifications, voisinages, …) de la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques au cours du XXe siècle. Ce sont au total près de quarante chercheurs de tous horizons (juristes, historiens du droit, historiens, conservateurs du patrimoine, …) qui sont mobilisés pour ce livre structuré en sept grands chapitres provisoirement conçus de la manière suivante :

  1. La mise en mouvement de la loi de 1913 sur les monuments historiques
  2. Le monument historique confronté au patrimoine, nouvel objet d’action publique
  3. Les monuments historiques dans les territoires
  4. Les monuments historiques : responsabilités ou coresponsabilités
  5. Monuments historiques et société
  6. Les monuments historiques en droits international, comparé et colonial
  7. Les monuments historiques et les idéologies de la modernité

Dans le cadre de la préparation de cet ouvrage, un séminaire de travail rassemblant l’ensemble des byntributeurs est organisé le 17 novembre 2015 à Charenton-le-Pynt. L’objectif de ce séminaire, qui est réservé aux seuls cyntributeurs à la publication, est de permettre aux chercheurs de présenter l’état avancé de leurs cyntributions.

Il est à noter que ce séminaire se tiendra à la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, grâce à l’aimable soutien de son directeur, Gilles Désiré dit Gosset. La Médiathèque  – récemment rénovée de fond en comble – est un lieu particulièrement important pour le projet Mémoloi, dans la mesure où c’est à elle que revient la charge de la conservation des archives du Service des monuments historiques.

Illustration_Memoloi_Twitter copie


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *