« La destruction intentionnelle du patrimoine culturel et la responsabilité en droit international » (conférence, Paris, 2 mars 2017)

Dans le cadre du cycle de conférences « Les nouveaux champs d’études en droit du patrimoine culturel », coordonné par Jérôme Fromageau, une séance est organisée par La Fabrique juridique du patrimoine culturel, l’association des étudiants du Master de droit du patrimoine culturel de l’Université Paris-Sud / Université Paris-Saclay (Sceaux).

Cette séance se tiendra le jeudi 2 mars 2017 à 17h30, au musée du Quai-Branly, et portera sur la destruction intentionnelle du patrimoine culturel et la responsabilité en droit international.

Programme :

I. Les actions de l’UNESCO face aux destructions
II. Les dispositions pénales et l’engagement de la responsabilité des individus
III. Les mesures prises par l’Etat français afin de prévenir et de lutter contre le trafic des biens culturels.

Intervenants :

– M. L. Eloundo-Assomo, actuel directeur adjoint de la Division du Patrimoine au Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO
– Me A-S. Nardon, avocate spécialisée dans le droit de l’art
– Mme C. Chastanier, attachée principale d’administration à la sous-direction des collections au Service des Musées de France.

Page de l’évènement Facebook: https://www.facebook.com/events/164838570683617/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *