Session de travail sur le droit du patrimoine culturel immatériel (Projet Osmose, Riga, 2-4 déc. 2016)

osmose_logoc_avectexteDu 2 au 4 décembre 2016 se tient à Riga (Lettonie) une session de travail du projet Osmose (phase 2), projet de recherche franco-letton dédié à une étude comparative du droit du patrimoine culturel immatériel (projet de l’Académie de la culture de Lettonie et de l’Institut des sciences sociales du politique, avec le soutien de Campus-France, du ministère letton de l’éducation, ainsi que de la Société internationale pour la recherche en droit du patrimoine culturel et droit de l’art).

Il est à noter que ce projet entre progressivement dans une nouvelle phase, puisqu’il bénéficie désormais, et pour les deux ans à venir, d’un important financement du ministère français de la Culture et de la communication (direction générale des patrimoines), qui permettra de conduire dans les meilleures conditions l’étude de droit comparé (recrutement d’un chargé d’études, organisation d’ateliers d’analyse des questionnaires, etc.).

A l’occasion de cette session de trois jours à Riga, Marie Cornu, Jérôme Fromageau, Cléa Hance, Lily Martinet et Noé Wagener seront accueillis par Līga Ābele et Anita Vaivade

Les deux premiers jours, qui se tiendront à l’Académie de la culture de Lettonie, seront consacrés à l’analyse des questionnaires nationaux déjà rendus, et à leur exploitation comparative autour de trois grands thèmes :

  1. Les « communautés » : quelle identification et quelles formes de participation dans les différents droits nationaux ?
  2. La référence au « patrimoine culturel immatériel » dans les législations nationales : quelles formalisations ?
  3. Droit propre au patrimoine culturel immatériel et autres domaines du droit : quels choix nationaux d’articulation ?

La troisième journée, qui se tiendra à la nouvelle Bibliothèque nationale de Lettonie, dans le très beau bâtiment de Gunnar Birkerts, sera consacrée à la préparation des prochaines étapes de l’étude comparative, et en particulier à l’organisation des futurs ateliers régionaux d’échanges autour du droit du patrimoine culturel immatériel.

La session sera également ponctuée de deux visites : l’une au Musée national des beaux arts tout récemment rénové, avec pour guide Una Sedleniece, directeur adjoint du musée ; l’autre au cabinet des chansons du folklore rassemblées par Krišjānis Barons, ensemble majeur des Archives du folklore letton aujourd’hui conservé à la Bibliothèque nationale de Lettonie.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 10/03/2017

    […] décembre 2016 : Session de Riga (Académie de la Culture de Lettonie et Bibliothèque nationale de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *